$(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

Christian le lion

Tout commence en 1969. Deux amis, John Rendall et Ace Berg, vivent à Londres.  Un jour, alors qu'ils visitent un coin du grand magasin Harrods réservé aux animaux, ils voient, enfermés dans une cage, un lionceau.  Choqués de le voir prisonnier d'un si petit espace, ils décident de l'adopter. A l'époque, il était encore légal d'avoir un animal sauvage chez soi. Ils emportent donc le lionceau dans leur boutique, où il devient leur compagnon de tous les jours, et le nomme Christian.

Le jeune lion était doté d'un certain sens de l'humour. Très doux et affectueux, il appréciait pourtant de jouer à faire peur aux gens. Tranquille derrière la vitrine de la boutique de ses maîtres, ils leur faisait penser qu'il était une peluche. Mais dès que els passant el regardaient plus attentivement et s'approchaient, Christian tournait brusquement la tête pour les surprendre. Mais un lionceau, ça grandit.

Les deux amis se rendaient bien compte que Christian n'était pas fait pour vivre à Londres, dans une boutique. Il pesaient désormais près de 150kilos. C'est alors qu'un homme vint par hasard à la boutique. C'est un acteur, ayant récemment joué dans un film parlant de l'Afrique et de ses animaux sauvages. Il remarque Christian, et parle d'un homme avec qui il a travaillé pour le film, un homme qui s'occupait de lions, au Kenya, et faisait tout son possible pour les réintroduire dans la nature. Cet hommes, c'était George Adamson, le père d'adoption de la célèbre lionne Elsa ( voir mon article sur elle ).

Ils partent donc, les deux amis et le lion, pour le Kenya. George Adamson accepte de s'occuper de leur protégé. Christian n'apprécie guère, au début, le climat chaud de la savane africaine. Il a un pelage bien plus épais que la normal, et, de plus, voyager à l'arrière d'une camionette de lui plait pas beaucoup, lui qui était habitué aux confortables sièges d'une voiture. Mais la décision de ses pères d'adoption est prise : la place de Christian est dans la nature, avec les autres lions.

George Adamson craint tout d'abord que Christian s'échappe mais, très docile, le jeune lion ne quitte pas les humains qui s'occupent de lui. Il s'habitue à son nouveau protecteur, tandis que ses maîtres préparent un documentaire sur le retour à la vie sauvage de Christian. Et puis George Adamson a trouvé un compagnon à Christian, pour apprendre au jeune fauve les règles de vie des lions. Il s'agit de Boy, un mâle adulte retourné à la vie sauvage, mais toujours très attaché à George Adamson.

Boy et Christian se comportèrent bientôt comme s'ils s'étaient toujours connus, une fois que Boy eu fait comprendre au jeune Christian qu'il fallait respecter ses ainés. Grace à son nouvel ami, Christian apprit les règles de la vie dans la savane. Bientôt, il fut accepté par une troupe de lion. Il était retourné à sa place, parmis les fauves.

Il était temps pour les deux pères d'adoption du lion de retourner chez eux, en Angleterre. Mais Christian leur manquait, et ils ignoraient ce qui s'était passé par la suite. 1 an plus tard, ils retournèrent en Afrique. Bien entendu, ils voulaient essayer de revoir Christian. George Adamson les prévint : cela faisait près de 9 mois que le jeune mâle ne s'étaient pas montré dans la région et , maintenant, ils ne les reconnaitrait sans plus. Peu importe, els deux amis se mirent à la recherche de leur protégé. Et puis, au bout de quelques heures de recherche, ils voient un groupe de lions, un jeune mâle entouré de ses compagnes. Le mâle se lève, s'approche doucement des dexu hommes en les fixant intensément. Puis se met à courir et se jette dans leurs bras. C'est Christian. S'ensuivent d'émouvantes retrouvailles, pleines de démonstrations d'affections entre le lion et les humains.

 Ils se verront encore une fois, en 1972. Puis ce sera les adieux définitifs.

Christian disparaîtra quelques années plus tard, probablement parti ailleurs. On ne le reverra plus. Mais tout laisse à penser qu'il a eu des descendants . . . Lui, né dans un zoo anglais, avait reprit sa place dans le monde sauvage.

Une de ces belles histoires comme seule la nature sait les écrire.

 

Pour en apprendre plus sur cette belle histoire : 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×