$(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

Tigre

Photos et montages par votre webmastrice et ses co-administrateurs, tous droits réservés. Cliquez dessus pour les voir en plus grand.

Cette charte de reconnaissance est principalement destinée à identifier les félins présents dans les zoos européens, d'où l'absence de certaines espèces / sous-espèces. 

Tigre - détail des sous-espèces et pelages atypiques

Le tigre est le plus grand des félins. Originaire d'Asie, il est facilement reconnaissable grâce à son pelage rayé.

Beaucoup des tigres visibles dans les parcs zoologiques d'Europe sont des tigres dits génériques (hybrides ou sans sous-espèce définie). On peut également observer 3 des 6 sous-espèces encore existantes. 

 

Tigre de Sibérie 

Le tigre de Sibérie est le plus grand de tous. Il est massif, avec une queue un peu plus courte et plus épaisse que les autres tigres. Les rayures sont assez espacées et le pelage plus pâle que chez les autres tigres, avec de grandes zones blanches. La fourrure épaisse est plus claire en hiver. La tête est massive, avec un museau plus court que chez les autres tigres et un creux au niveau du nez marqué de profil. Les favoris (poils longs des joues) sont bien développés.

 

Tigre de Malaisie

Le tigre de Malaisie est le plus rare en captivité en Europe, avec seulement une vingtaine d'individus en 2017. C'est un tigre de taille moyenne, haut sur pattes, plus fin que le tigre de Sibérie, au pelage plutôt foncé, avec une longue queue fine et des rayures fines assez serrées. On le distingue surtout par sa tête : de profil le creux au niveau du nez n'est que peu marqué, le museau relativement allongé. Les favoris bien développés encadrent la tête en formant un cercle. 

 

Tigre de Sumatra

Le tigre de Sumatra est le plus petit et le plus foncé des tigres. Le fond du pelage roux soutenu est marqué de nombreuses rayures fines assez serrées. Les zones blanches sont bien marquées. Les motifs très nets du tigre de Sumatra sur le visage fond ressortir ses yeux, qui sont également légèrement plus grands proportionnellement que ceux des autres tigres. De profil, le museau est allongé et le creux au niveau du nez peu marqué. Les favoris sont bien développés, sembables à ceux du tigre de Malaisie (mais généralement plus ébourriffés) chez la femelle et plus importants chez le mâle. La queue fine est la plus longue proportionnellement de toutes les sous-espèces de tigre.

 

Pelages atypiques

Le tigre blanc, atteint de leucistisme (et non pas d'albinisme !), est le pelage atypique le plus répandu chez cette espèce en captivité. Issus à l'origine de tigres du Bengale, les tigres blancs aujourd'hui en Europe sont en réalité des hybrides, avec du sang de tigre de Sibérie en plus du Bengale. Le fond du pelage est blanc-crème, marqué de rayures noires à brunes, souvent plus foncées sur la tête. Les yeux sont clairs, généralement bleus, parfois verts.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×