google.com, pub-0000000000000000, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Lion

Photos et montages par votre webmastrice et ses co-administrateurs, tous droits réservés. Cliquez dessus pour les voir en plus grand.

Cette charte de reconnaissance est principalement destinée à identifier les félins présents dans les zoos européens, d'où l'absence de certaines espèces / sous-espèces. 

Lion - détail des sous-espèces et pelages atypiques

Le lion est le deuxième plus grand félin. Originaire d'Afrique mais aussi d'Asie, il est facilement reconnaissable grâce à son pelage uni, à sa touffe de poils au bout de la queue et à la crinière du mâle.

Beaucoup des lions visibles dans les parcs zoologiques d'Europe sont des lions dits génériques (hybrides ou sans sous-espèce définie). On peut également observer 4 des 7 sous-espèces encore existantes. 

 

Lion d'Asie

La plupart des gens ignorent qu'il existe des lions en Asie ! Cette sous-espèce devenue rare survit aujourd'hui dans le Nord-Ouest de l'Inde...et en captivité. Le lion d'Asie est le plus petit des lions actuels. Son pelage est d'un fauve relativement sombre. Les mâles ont une crinière brune beaucoup plus courte que celle des lions d'Afrique subsaharienne, avec des oreilles bien visibles. Le museau est allongé, la face plus triangulaire que chez les lions d'Afrique, le regard plus mélancolique en raison de cette forme de tête. Le pinceau de poils au bout de la queue est très touffu. Une bande de peau court le long du ventre, absente chez les lions d'Afrique subsaharienne. 

 

Lion de l'Atlas

Moins chanceux que son congénère asiatique, le lion de l'Atlas n'existe plus aujourd'hui que dans les zoos d'Europe et de sa terre d'origine, l'Afrique du Nord. C'est le plus massif des lions, avec un corps carré et musclé, une tête carrée et massive, et un des plus grands. Comme le lion d'Asie, une bande de peau lui court le long du ventre, qui se retrouve parfois chez des lions générique ayant du sang de cette sous-espèce. Le mâle possède une crinière sombre, jusqu'à noire, souvent très imposante. 

 

Lion d'Angola

De plus en plus de parcs européens préfèrent présenter cette sous-espèce du Sud-Ouest de l'Afrique plutôt que des lions générique. Le lion d'Angola est de taille moyenne pour son espèce. Son pelage est d'un fauve souvent assez pâle, signe qu'on a affaire au seul lion actuel adapté à la vie en milieu désertique. Autre adaptation au désert, la tête assez fine présente des oreilles proportionnellement plus grandes que celles des autres lions. Caractéristique principale, la majorité des mâles présentent une épaisse crinière pâle, blonde même, bien que comme chez tous les lions elle fonce avec l'âge et qu'il existe des lions d'Angola bruns. 

 

Lion du Transvaal (dont lion blanc)

Il existe en Europe des lions du Transvaal, sous-espèce venue d'Afrique du Sud, mais très peu de couleur fauve. La majorité des individus sont de la variante blanche (atteints de leucistismes : pelage blanc-crème, yeux généralement bleus ou verts, parfois jaunes), obtenus par élevage sélectifs et généralement présentés comme "lions du Kruger", appellation trompeuse car en réalité sur les 3000 lions sauvages qui peuplent la région du parc Kruger, seuls une quinzaine sont blancs ! Outre cette mutation qui existe chez la sous-espèce, le lion du Transvaal le plus grand des lions, mais nettement plus fin que le lion de l'Atlas. 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau