$(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

Sauver le guépard d'Asie

Le guépard d'Asie est une sous-espèce classée en danger critique d'extinction. On rencontrait autrefois ce guépard de l'Arabie à l'Inde, en passant par l'Iran et l'Asie centrale. Capture des jeunes, chasse, destruction de son habitat, ont réduit la population de guépards d'Asie à presque rien. Aujourd'hui, il ne reste que 60 individus, dans les déserts d'Iran et du Pakistan.

Le guépard en Iran

En Iran, depuis 1980, la conservation de l'environnement est devenue une priorité. Le pays est en effet le seul a encore abriter une population viable de deux félins très menacés : le guépard d'Asie et le léopard de Perse. En 1997 l'état d'urgence a été déclaré afin d'empêcher l'extinction du guépard d'Asie. L'association Iranian Cheetah Society supervise les programmes d'étude des derniers guépards d'Asie dans la nature. La méthode des pièges photographiques et la capture de quelques individus, auxquels ont a mis des colliers émetteurs avant de les relâchers, nous a déjà permis d'en apprendre beaucoup.

2010 est une année porteuse d'espérance pour les guépards d'Asie. En février 2010 a été annoncée l'ouverture du Semi Captive - Breeding and Research Center of Iranian cheetah, dans la province du Semnan. Ce centre a pour objectif l'élevage de guépards d'Asie en captivité, avant d'en réintroduire certains dans la nature, dans des régions où ils ont disparu, et en particulier, en coopération avec la Russie, aux abords de la mer Caspienne ( les deux pays projettent également de réintroduire dans la même régions les deux autres grands félins qui y vivaient autrefois : le léopard et le tigre ). Ce projet de réintroduction avait déjà été annoncé par les gouvernements russe et iranien en janvier 2010. La région de la mer Caspienne retrouvera d'ici quelques années ses félins disparus.

Le guépard en Inde

Le guépard d'Asie était autrefois très commun en Inde, mais comme ailleurs il a finit par disparaître à cause de l'homme. Les trois derniers sont morts en 1947 dans la province du Madya Pradesh. Le guépard est la seule espèce disparue en Inde au cours du siècle dernier, ce qui est très mal vécu, dans un pays où les efforts pour la sauvegarde de la nature ( tigres du Bengale, lions d'Asie,... ) sont exemplaires. Pas d'Inde sans guépards !

Le premier projet consistait à cloner certains des guépards iraniens avant de débuter l'élevage de guépards d'Asie en Inde. Mais le patrimoine génétique serait très limité, dans une population souffrant déjà de cosanguinité. D'autre part, les animaux clonés sont souvent fragiles et nombreux sont ceux qui ne survivent pas longtemps.

Le second projet concerne la réintroduction directe de guépards dans les régions arides de l'Inde. Mais pas de guépards d'Asie, déjà peu nombreux et issus d'une population fragile. Les guépards de Tanzanie, du Kenya, du Botswana ou d'Afrique du Sud feraient de bon candidats. La question est à l'étude et amène de bons espoirs.

Les prochaines années devraient donc voir le retour du guépard en Inde, où il a disparu il a maintenant plus de 60 ans.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site