$(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

Doué la Fontaine

Bioparc de Doué la Fontaine (Doué la Fontaine, Maine-et-Loire)

Classés par ordre de visibilité lors de la visite

Photos prises au Bioparc de Doué la Fontaine par votre webmastrice (2012-2016), tous droits réservés

 

Panthères des neiges (Panthera uncia)

Le Bioparc est le zoo français à présenter des panthères des neiges depuis le plus longtemps. L’espèce est visible sans discontinuer depuis 1985 ! Un certains nombre de petits a aussi vu le jour ici, même si encore aucun pour le couple actuel. Le mâle Aramis est né à Cracovie (Pologne) en 2007 pour arriver à Doué en 2008. Aramis est le charmeur de ces dames à Doué ! Son pelage n’est pas totalement gris mais a des reflets fauves. Il possède un regard calme et profond. On le trouve souvent dans la grotte la plus proche de la première vitre, ou, moins souvent, perché dans son arbre à observer les lions de l’étage au dessus.

Une jeune femelle nommée Junga est arrivée en janvier 2014 en provenance de Szeged (Hongrie) où elle est née le 29 mai 2012. Junga a la tête plus fine, et une bonne collerette de poil absente chez Aramis. Son pelage est d’une belle couleur argentée. C’est la plus active du duo. Elle est le plus souvent observable tout en haut de son arbre, ou alors postée le long d’un tronc bien visible de la seconde vitre.

 

Panthères du Sri Lanka (Panthera pardus kotiya)

Le Bioparc accueille un couple de panthères du Sri Lanka, et les reproduit régulièrement. La dernière portée, du couple actuel, remonte à 2013. Le mâle Bonhomme est né en 2000 au CERZA, et est arrivé à Doué en 2001. Bonhomme est de loin le plus massif des deux félins, c’est le principal moyen de les distinguer. Il commence aussi à afficher son âge, même s’il reste en forme et actif.

La femelle Iris est elle arrivée en 2011 en provenance du zoo de Jihlava (République tchèque) où elle est née en 2006. Elle est aussi nerveuse que Bonhomme. Ils font souvent des allers-retours au niveau de l’entrée de leur loge en fin d’après-midi. Sinon, guettez dans le fond de l’enclos, le long du rocher, ils y sont souvent allongés. On les observe aussi parfois perchés dans les arbres.

 

Lions (Panthera leo sp.)

Les 3 lions du Bioparc ne sont pas de lignée certifiée pure. On les qualifiera donc de « lions génériques », ou de l’appellation courante « lion d’Afrique ». Le mâle se nomme Simba.  Et s’il n’a plus de queue, c’est qu’une lionne lui a croqué ! Il la laissait dépasser du grillage qui séparait les loges, erreur fatale face à cette dame assez agressive.

Cette lionne n’est plus là aujourd’hui, mais ses filles, les sœurs Lola et Waza, le sont toujours. Il est rare de les observer loin l’une de l’autre. Elles sont plus actives que Simba, et avec un peu de chance on pourra même les voir jouer ! Leur compagnon apprécie de leur faire des câlins, il a même sa préférée, mais elles ont du tempérament et le pauvre se reçoit beaucoup de coups de pattes ! Il n’y a pas d’endroit spécifique où vous les observerez plus souvent, alors ouvrez l’œil.

 

Tigres de Sumatra (Panthera tigris sumatrae)

Le Bioparc accueille des tigres de Sumatra depuis 1983, et comme pour la panthère des neiges il s’agit de la plus ancienne présentation continue en France. De nombreuses portées ont vu le jour ici, dont 2 pour le couple actuel. Les tigres sont sans doute les félins les plus difficiles à observer à Doué ! Le mâle Bintang en particulier est très timide, et se cantonne souvent au fond de l’enclos. Il est né en 2009 à Paignton (Royaume Uni). Il est le plus massif, et se distingue aussi par ses favoris très développés.

La femelle Kiara, née en 2005 à Heidelberg (Allemagne), est plus fine, avec des favoris plus courts et un regard très intense. Elle est moins farouche et se montre généralement lors des nourrissages. On la trouve sinon le plus souvent dans le fourré de bambou bordant leur bassin.

 

Guépards d’Afrique du Sud (Acinonyx jubatus jubatus)

Le Bioparc a auparavant fait de la reproduction de guépards, mais choisi aujourd’hui de présenter un groupe unisexe, comme pas mal de zoos. 4 femelles vivent ici. Tsaï est la plus âgée et la plus grande, elle est née à Doué en 2004, de la dernière portée de guépardeaux à avoir vu le jour là. Elle est fine, avec le pelage très ras, et un regard mélancolique. Peu farouche, elle approche souvent des vitres, et est sinon généralement couchée dans le fond.

Les 3 autres guépardes sont arrivées d’Allemagne en 2013. Elles sont plus jeunes et plus actives que Tsaï. Presque toujours ensemble, les sœurs Tanisha et Asali, née en 2011 à Neuwied, sont assez reconnaissables. Ces sont les plus « massives » du groupe, les plus foncées, et elles ont un pelage bien développé au niveau de l’échine. On les observe le plus souvent dans le fond ou la partie gauche de l’enclos.

Siara (nom d’origine « Kiara ») est la plus jeune, la plus claire, la plus fine et la plus petite. Elle est née en 2012 à Nuremberg. Elle a le pelage du cou un peu ébouriffé et a pour particularité d’aimer suivre les visiteurs le long du côté droit de l’enclos, où elle est souvent postée.

 

On les a aussi connus au Bioparc de Doué la Fontaine…

Lynx des Carpates (Lynx lynx carpathicus)

Pavel est un mâle lynx des Carpates arrivé en 2005 au Bioparc. En compagnie de la femelle Tara présente depuis l’été 2012, il partira pour le Parc animalier des Pyrénées en décembre 2012.

Doué ne présente plus aujourd’hui de lynx des Carpates.

 

Panthère des neiges (Panthera uncia)

Arrivée en 1999 à Doué, la femelle panthère des neiges Tunakha y a eu de nombreux petits. Elle est morte de vieillesse en juillet 2013, âgée de 18 ans.

 

Panthère du Sri Lanka (Panthera pardus kotiya)

Le couple de panthères du Sri Lanka du Bioparc a donné naissance en mars 2012 à 3 petits, depuis partis pour d’autres parcs.

 

Panthère de Perse (Panthera pardus saxicolor)

Paloma est née en 1996 au zoo de Dvur Kralove ( République Tchèque ). Elle est arrivée en 1997 au Bioparc de Doué la Fontaine en compagnie d’un mâle, Darius, avec qui elle a eu de nombreux petits jusqu’en 2010. En décembre 2012, Paloma, restée seule, est transférée au Refuge de l’Arche où elle va désormais vivre en tant que retraitée. Elle y décédera durant l’hiver 2015-2016, emportée par l’âge à l’aube de ses 20 ans.

Doué ne présente plus aujourd’hui de panthères de Perse. 

 

Tigre de Sumatra (Panthera tigris sumatrae)

Votre webmastrice a eu la chance de voir grandir à Doué une portée de tigreaux de Sumtra. Celle-ci était composée de Kumbuh, un mâle, et Cinta, une femelle, nés le 22 septembre 2014 et suivis de 7 semaines à 1 an. Ils sont partis en novembre 2015 pour le South Lakes Safari Park (UK) où ils ont rejoint entre autres leur grande sœur Phuket, née au Bioparc en novembre 2012.

 

Guépards d’Afrique du Sud (Acinonyx jubatus jubatus)

Depuis 2013, le Bioparc présente un groupe unisexe de guépards composé de 4 femelles, mais auparavant il faisait de la reproduction, et un mâle vivait donc ici. Le dernier, arrivé en 2011 de Salzbourg (Autriche) où il était né en 2008, se nommait Akido. Il est parti à l’été 2013 pour Rostock (Allemagne).

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×