$(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

Tjololo

Connaissez-vous beaucoup de léopards ayant leur article sur l'encyclopédie en ligne ? En dehors des tristements célèbres mangeurs d'hommes, bien entendu. Et bien Tjololo à le sien.

Il était aussi connu comme le Rock Drift male, mais reste célèbre sous le nom de Tjololo, " le combattant solitaire ".

Tjololo fut durant plusieurs années une des figures les plus charistmatiques de la réserve de Mala Mala, en Afrique du Sud . Il a fait la couverture du National Geographic Magazine en octobre 2001 et est apparu dans pas moins de trois films du cinéaste animalier Kim Wolhuter : Stalking leopards ( en français : Tjololo, un léopard dans la nuit ; 2001 ), dont il est le héros, et deux autres où il apparaît dans certaines séquences, Predators at war ( français : Prédateurs en guerre ; 2005 ) et Hyena queen ( français : La révolte des hyènes ; 2006 ).

Tjololo
 
Lorsque Kim Wolhuter découvre Tjololo en 1999, c'est alors un mâle adulte de 6 ans, donc dans la fleur de l'âge, venant de s'établir sur son territoire. Il s'agit du mâle léopard dominant sur la majeure partie de la réserve de Mala Mala. Tjololo contrôlait donc un territoire important. Pourtant, il était relativement petit pour un léopard mâle. Il a dû au fil des années affronter à plusieurs reprises des rivaux plus grands, mais est toujours sorti victorieux de ces confrontations.
 
Tjololo
 
Stalking leopards, le film dont Tjolo est le héros, est intimement lié à un précédent film de Kim Wolhuter : Beauty and the Beasts ( en français : Léopard et phacochère ; 1995 ). L'héroine de ce film, la femelle léopard Beauty, occupe une place importante dans la vie de Tjololo. En effet, il s'agit de la première femelle ( première d'une longue série ! ) qu'il rencontre après avoir conquit son territoire. Elle se trouvait alors avec son dernier petit, mort. Ses jeunes suivants auront Tjololo pour père.
 
Tjololo en 2000
 
Kim Wolhuter quitte Mala Mala en 2005. Tjololo est alors toujours le mâle léopard dominant, mais il a 12 ans, et le poids de l'âge se fait sentir. Au cours du début de l'année 2006, 2 autres mâles prennent progressivement le contrôle du territoire de Tjololo, en particulier un léopard, qui en conquiert la majeur partie. Il devient un mâle errant.
Le 13 novembre 2007, les rangers de la réserve découvrent Tjololo en très mauvais état, blessé par des piquants de porc-épic. Certains sont profondément plantés dans sa gorge. Un vétérinaire de la réserve fait de son mieux pour soigner Tjololo, mais le vieux léopard ne se relèvera pas. Il avait 14 ans.
 
Un des rivaux de Tjololo, qui avait pris sa place, a lui même été vaincu par un fils de Tjololo, resté dominant sur son territoire jusqu'à sa mort en 2010 à presque 11 ans. Une fille de Tjololo est une des femelles les plus importantes de la communauté des léopards de la réserve. Enfin, un bon nombre des léopards de Mala Mala sont des descendants de Tjololo. Son héritage est donc encore bien vivant.
 
Tjololo en septembre 2007
 
Pour en savoir plus
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×