$(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

Laurie Marker : pour les guépards

La Namibie. Ce pays du sud de l'Afrique abrite près de 95% des guépards sauvages du monde entier. C'est aussi une terre dangereuse pour les félins. Dans les années 1970, près de 800 guépards étaient chaque année abattus par des fermiers craignant pour leur bétail. C'est en 1979 que Laurie Marker, celel qu'on surnomme aujourd'hui " Lady Cheetah ", quitte famille, amis et confort pour protéger ces fauves qu'elle aime tant. Elle s'installe en Namibie où elle étudie les guépards.


Laurie Marker accompanée d'un guépard


Définitivement tombée amoureuse des guépards, et se rendant bien compte de la menace planant sur ces majestueux félins, Laurie Marker crée en 1990 le Cheetah Conservation Fund, pour la protection des guépards. Elle acquiert, grace à l'argent qu'elle a réussi à récolter aux Etats-Unis et ailleurs, un terrain de 30 000 hectares pour sa fondation.


Laurie Marker et le guépard Chewbaaka


Il est à noter que le principe de la fondation de Laurie Marker est ingénieux. Au lieu d'entrer en conflit avec les éleveurs, qui menancent les guépards, elle a cherché à les aider. Elle parvient même, progressivement, à les rallier à sa cause. Comment ? En les aidant à protéger leurs troupeaux des attaques des prédateurs. Elle fournit gratuitement aux éleveurs des chiens, des berger anatoliens, qui écartent facilement les guépards des bêtes. Le guépard a beau être un prédateur, il n'est pas agressif et assez craintif. Un gros chien suffit à lui faire peur.


Laurie Marker avec un chien berger anatolien et le guépard Chewbaaka


Laurie Marker fait tout son possible pour qu'humains et guépards réussisent à vivre en bonne intelligence. Les éleveurs qui se sont ralliés à sa cause l'aident également à recueillir les guépardeaux orphelins, dont la mère a été tuée. Le Cheetah Conservation Fund s'occupera ensuite des jeunes félins. On leur apprendra à se débrouiller seuls, à chasser, pour, si possible, les relacher à l'âge adulte.


Laurie Marker et deux jeunes guépards


Dans son combat, Laurie Marker a un compagnon inséparable : le guépard Chewbaaka.


Chewbaaka


Chewbaaka a été recueilli alors qu'il n'était encore qu'un bébé. Orphelin, c'est laurie Marker qui l'a élevé. Chewbaaka a fêté ses 13 ans en 2008. C'est vieux pour son espèce. Mais cet ambassadeur des guépards a continué de suivre Laurie Marker comme son ombre. Tous deux sont très proches. Laurie dit à propos de Chewbaaka : " Je suis la seule mère qu'il ait connue ".

Chewbaaka s'est éteint en février 2011, à l'âge de 16 ans.


Chewbaaka dans un arbre


Que ce soit en Namibie ou ailleurs, Laurie Marker, aidée bien sûr par d'autres amoureux des guépards, continue son action afin de sauver ces splendides félins. Ainsi, dernièrement, elle est intervenue pour la préservation de la faune saharienne en Algérie, où vivent la plupart des derniers guépards du Sahara.


Laurie Marker et Chewbaaka

Espérons que ce combat pour la préservation des guépards soit courronné de succès.


Laurie Marker et le guépard Chewbaaka

Commentaires (2)

1. tarou (site web) 25/09/2012

quel animaux passionnants!

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site