$(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

Félins éteints 3ème partie : les premiers félins

Une très longue histoire que celle des félins . . . Le premier d'entre eux est apparu il y a 25 millions d'années, et le dernier ancêtre commun des félins actuels est vieux de 20 millions d'années. Mais avant eux, d'autres carnivores aux allures de chat ont peuplé notre planète !

 

 

Premiers carnivores


L'histoire des félins remonte à très loin. Les ancêtres de tous les Carnivores ( Carnivora ) modernes, dont les félins, sont apparus il y près de 62 millions d'années. Il s'agissait de la famille des miacidés ( Miacidae ). Ces animaux étaient des prédateurs, souvent arboricoles, de petite taille. Leur apparence générale faisait penser à la martre ou à la civette modernes. Ils avaient un corps long et fin, une longue queue, des pattes trapues et une tête assez longue. Leur dentition, avec des molaires et prémolaires dites " carnassières ", était déjà semblable à celle des Carnivores d'aujourd'hui, bien qu'elle compta plus de dents ( 44 pour Miacis, contre 42 au maximum pour les carnivores modernes, souvent moins. 28 à 30 pour les félins ). Petit à petit, les miacidés ont évolué pour donner naissance aux 2 sous-ordres actuels de Carnivores : les caniformes ( Caniformia ) et les féliformes ( Feliformia ). Les miacidés se sont éteints il y a 33 millions d'années.

 

 

" Faux - félins "


Qui voit leur image pensera rapidement " félin ". Et pourtant . . . ils n'en sont pas !
Le sous-ordres des féliformes regroupe plusieurs familles actuelles et éteintes. Parmi celles-ci, 2 ont suivi une évolution parallèle à celle des félins et leurs ressemblent beaucoup. On les surnomme " faux - félins ", ou aussi " faux - félins à dents de sabre ", car la grande majorité d'entre eux étaient dotées de dents de sabre plus ou moins longues, semblables à celles arborées plus tard par certains félins. Il s'agit des nimravidés ( Nimravidae ) et des barbourofélidés ( Barbourofelidae ).
Les fossiles des différents nimravidés ont été retrouvés en Amérique du Nord et en Eurasie. Les plus vieux datent de 42 millions d'années, ce qui en fait une des plus anciennes familles de féliformes. On compte 2 sous-familles comprenant 9 genres différents de nimravidés ( Dinictis, Dinaelurus, Dinailurictis, Eofelis, Nimravus, Pogonodon, Quercylurus, Eusmilus, Hoplophoneus ), pour un total de 26 espèces recensés. Le plus imposant était Quercylurus major. Vivant en France il a environ 30 millions d'années, il pouvait atteindre 300kg ! Entre ce prédateur très massif et d'autres comme Dinaelurus crassus, qui avait des allures de guépard et sans doute un mode de vie semblable, les nimravidés constituait une famille très variée. Ils se sont éteints il y a 7,25 millions d'années.
Les barbourofélidés étaient auparavant classés comme une sous-famille de nimravidés, mais semblent en fait plus proches des félins. On compte 6 genres ( Ginburgsmilus, Afrosmilus, Prosansanosmilus, Sansanosmilus, Syrtosmilus, Vampyrictis, Barbourofelis ) pour un total de 16 espèces. Ils vivaient en Amérique du Nord, Afrique et Eurasie. Apparus il y a 16,9 millions d'années, ils se sont éteints il y a 9 millions d'années.
Un moyen pour distinguer tous ces animaux des vrais félins ? Chez la plupart des espèces, la mâchoire inférieure possède une excroissance osseuse qui suit la courbe des dents de sabre, caractéristique absente chez les vrais félins à dents de sabre.

 

 

Le premier des félins


Proailurus lemanensis est l'unique espèce du genre du genre Proailurus, lui-même unique genre de la sous-famille des proailurinés ( Proailurinae ). On ne pouvait que le mettre à part. Car pendant près de 5 millions d'années, il n'y eut que lui. Apparu il y a 25 millions d'années en Eurasie, Proailurus est le plus ancien félin connu. Il n'était pas beaucoup plus gros qu'un chat sauvage. On estime son poids à 9kg. Sa longue queue et ses pattes trapues suggèrent un animal au moins partiellement arboricole. Il avait de grands yeux, des dents et des griffes acérées. Ses griffes étaient sans doute rétractiles ou au moins semi-rétractiles. Dans son apparence comme dans son comportement, Proailurus devait beaucoup ressembler à l'actuel fossa de Madagascar, d'ailleurs de taille similaire ( le fossa est un eupléridé, mais on a longtemps hésité à le classer parmi les félins ).

 

 

Dernier ancêtre commun


Le genre Pseudalelurus est apparu il y 20 millions d'années en Europe avec Pseudaelurus turnauensis. Félin d'assez petite taille, il est probablement un descendant direct de Proailurus lemanensis, le premier félin. Son corps sans doute musclé, sa longue queue et ses pattes trapues dénotent un agile grimpeur. Jusqu'à l'extinction du genre il y a 8 millions d'années, 12 espèces se sont succédé. Originaire d'Europe, Pseudaelurus a d'abord gagné l'Asie, l'Afrique puis, il y a 18,5 millions d'années, l'Amérique du Nord. Paradoxalement, c'est la première espèce apparue, Pseudaelurus turnauensis, qui s'éteindra la dernière. Pseudaelurus est le dernier ancêtre commun à tous les félins qui peupleront par la suite notre planète. A partir de ce genre se distingueront l'une après l'autre les 3 sous-familles : d'abord les machairodontes ( ou machairodontinés ; Machairodontinae : félins à dents de sabre ), puis les panthérinés ( Pantherinae : grands félins ) et enfin les félinés ( Felinae : petits félins ). Le plus grand des Pseudaelurus, l'européen Pseudaelurus quadritentatus, environ 30kg, l'illustre bien : avec ses canines supérieures nettement allongées, il annonce déjà les félins à dents de sabre . . .

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×