$(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

Félins éteints 2ème partie : origines de certaines lignées

L'évolution des félins reste encore en partie méconnue. Des dizaines d'espèces ont existé, toutes très différentes les unes des autres. Certaines lignées se sont éteintes sans laisser de descendants actuels. D'autres perdurent.

 

 

Premiers chats


Felis attica est apparu il y a 12 millions d'années. Plus petit félin de son époque que l'on connaisse, il faisait environ la taille d'un actuel bobcat, mais était plus longiligne. Felis attica est considéré comme l'ancêtre possible de la plupart des petits félins actuels. Son apparence semble intermédiaire entre le lynx et le chat. Ses fossiles ont été découverts en Europe. Les espèces actuelles du genre Felis sont plus proches d'un autre chat éteint, dont les fossiles ont été découverts en Italie et en Hongrie. Felis lunensis, ou le chat de Martelli, du nom de son découvreur, ressemblait beaucoup au chat sauvage actuel, son descendant direct. Il vivait il y a 2,5 millions d'années.

 

Premiers tigres


Panthera palaeosinensis vivait il y a 2,1 à 1,3 millions d'années. On a retrouvé ses fossiles en Chine et sur l'île indonésienne de Java. Ce félin était d'une taille et d'une apparence intermédiaire entre la panthère et le tigre. C'est un des félins les plus proches de l'espèce originelle du genre Panthera que l'on aie découvert, mais la lignée de Panthera palaeosinensis commence déjà à diverger. Il s'agit probablement de l'ancêtre commun du tigre et de la panthère des neiges.

 

 

Premiers lynx


Les lynx, félins parmi les plus discrets, sont paradoxalement parmi ceux dont on connaît le mieux les origines. L'ancêtre des 4 espèces actuelles de lynx était le lynx d'Issoire, Lynx ossiorodensis, dont on a retrouvé de nombreux fossiles sur toute sa large aire de répartition. Apparu dans le Sud de l'Afrique il y a 4 millions d'années, le lynx d'Issoire s'est ensuite répandu en Europe, Asie puis Amérique du Nord. Plus proche des chats que des lynx, il possédait toutefois déjà certaines caractéristiques typiques des lynx : queue courte, 28 dents au lieu des 30 dents des autres félins. Il s'est éteint il y a environ 500 000 ans. En Europe, le lynx d'Issoire a évolué vers le lynx des cavernes, Lynx spelaea, dont sont issus d'abord le lynx pardelle, puis le lynx boréal. Répandu dans tout le Sud-Ouest de l'Europe, le lynx pardelle a été repoussé vers la péninsule ibérique suite à l'apparition du lynx boréal. En Amérique du Nord, le lynx d'Issoire a évolué vers le bobcat il y a 2,5 à 2,4 millions d'années. Le lynx du Canada est apparu plus tard, peut être issu du lynx boréal.

Les obscures origines du guépard


Sivapanthera est un ancien félin partageant certains traits communs avec le guépard. Certains ont pensé qu'il s'agissait de son ancêtre, mais il est plus probable qu'il s'agisse d'un cousin issu de la même lignée : celle des guépards et des pumas. Le guépard ( genre Acinonyx ) vit en Afrique et en Asie, et une espèce a vécu en Europe. Le puma et le jaguarondi ( genre Puma ) vivent en Amérique. Mais d'où venait leur ancêtre commun ? D'Amérique du Nord ? D'Asie ? D'Afrique ? Des fossiles ont récemment été réexaminés. Ils appartiennent à Puma pardoides, un puma primitif originaire . . . d'Europe ! La balance penche en faveur d'une origine eurasienne des guépards et des pumas. Mais les trop rares fossiles ne permettent pas de tirer de conclusion définitive.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site