$(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

Félins éteints 1ère partie : les géants de l'âge de glace

Ils sont si proches des félins actuels qu'on leur a souvent donné leurs noms. Ils sont parfois sous-espèces de félins actuels, souvent espèces différentes.. Ils ont quasiment tous vécu durant la dernière période glaciaire et avaient une caractéristique commune : leur grande taille. Ils se sont éteints sans laisser de descendance, mais la taille impressionnante de ces félins continue de nous étonner et d'attiser notre imagination.

 

 

Les géants de l'âge de glace


Tigre de Trinil, guépard géant, jaguar géant, lion des cavernes, jaguar européen, guépards américains . . . Tous ces félins de la dernière période glaciaire avaient un point commun : comparés à leurs équivalents modernes, c'était des géants. Mais pourquoi cette grande taille ? Les herbivores de l'époque étaient eux aussi nettement plus gros que leurs équivalents modernes. La taille de leurs prédateurs a donc augmenté en conséquence. Une autre raison peut être le froid. Le climat de l'époque, en particulier dans l'hémisphère Nord, était plus froid que celui d'aujourd'hui. Or, un grand corps conserve mieux la chaleur qu'un petit. Tout ceci est à l'origine des félins géants de l'âge de glace . . . dont le plus grand de tous était sans aucun doute le lion des cavernes, dont voici un squelette. Ce spécimen découvert en Russie appartient à la sous-espèce eurasienne de lion des caverne, la plus grande de toutes.

 

 

Tigre de Trinil


Saviez-vous qu'on recense en réalité non pas 9 mais 10 sous-espèces de tigre ? Sur l'île de Java ont été découverts des fossiles datant de 1,2 million d'années. Ce sont ceux d'un tigre, aucun doute, un tigre énorme dont la taille avoisinait voire même dépassait celle d'un tigre de Sibérie. Le poids d'un spécimen a été estimé à 320kg. Il s'agit du tigre de Trinil, Panthera tigris trinilensis, du nom de la localité où les fossiles ont été découverts. Il s'agissait sans doute du prédateur le plus redoutable de son époque en Asie-du-Sud-Est. Le tigre de Trinil s'est éteint naturellement il y a environ 50 000 ans. Il n'est pas directement lié aux sous-espèces de tigre plus récentes des îles de la Sonde ( tigres de Sumatra, Java et Bali ), dont l'ancêtre est arrivé plus tard dans ces îles en provenance du continent.

 

 

Jaguar géant


Panthera onca augusta était une sous-espèce de jaguar de la dernière période glaciaire, éteinte à la fin de celle-ci. Beaucoup plus gros qu'un jaguar actuel, il faisait environ la taille d'un lion africain. Ses fossiles ont essentiellement été retrouvés en Amérique du Nord. En 1995 a été retrouvé dans une grotte de l'Orégon ( Etats-Unis ) un fossile qui nous donne une bonne idée de la taille impressionnante du jaguar géant de l'âge de glace : le poids de ce spécimen de 38 600 ans a été estimé à près de 225 kg ! C'est presque le double des plus grands jaguars modernes.

 

 

Guépards d'autrefois


On ne trouve plus aujourd'hui qu'une seule espèce de guépard, mais il en exista plusieurs autres au cours de la préhistoire. La plus connue et la plus impressionnante est Acinonyx pardinensis, le guépard géant d'Eurasie. Très proche du guépard moderne, il devait avoir un mode de vie et un comportement similaire. Toutefois, les plus grands spécimens retrouvés approchaient les 3 mètres 40 et le poids moyen des guépards géants a été estimé à environ 120 kg : c'est le double des plus gros guépards actuels. Il s'est éteint il y a environ 10 000 ans, à la fin de la dernière période glaciaire. Deux autres espèces préhistoriques de guépards, Acinonyx aicha et Acinonyx intermedius, ont également été décrites.

 

 

Entre puma et guépard


La lignée du puma et du guépard compte aujourd'hui 2 genres, mais dans le passé elle en comptait 3. Le genre Miracinonyx est constitué de 2 espèces qu'on surnomme guépards américains. Ils vivaient en Amérique du Nord durant la dernière période glacière. Miracinonyx inexpectatus, apparu il y a 1,8 millions d'années, est la plus ancienne des 2 espèces. Un peu plus grand qu'un puma, il était plus fin et sans doute plus rapide que son cousin actuel. Toutefois, il pouvait encore grimper grâce et ses griffes étaient complètement rétractiles. Son probable descendant, Miracinonyx trumani, était plus grand que Miracinonyx inexpectatus et plus semblable au guépard. Sa vitesse de course est estimée à 100km/h. Comme le guépard, Miracinonyx trumani était longiligne et léger, bâti pour la course, avec de gros poumons et des narines élargies, des griffes semi-rétractiles, et il ne grimpait sans doute pas aux arbres. Toutefois, s'il est apparenté au guépard, il est plus proche du puma. La ressemblance entre les guépards américains et le guépard actuel est un exemple du phénomène d'évolution convergente : confrontés à un milieu semblable, ils ont évolué de la même façon.

 

 

Jaguar d'Europe


Des jaguars en Europe ? Si le jaguar moderne n'a jamais foulé le sol européen sans intervention de l'homme, il a en revanche existé autrefois une espèce qui a été nommée jaguar européen. Il s'agit de Panthera gombaszoegensis. Derrière ce nom compliqué se cache un des plus anciens grands félins présent en Europe. Nettement plus grand qu'un jaguar moderne, il avait en réalité plus de caractéristiques communes avec le lion et le tigre, dont les ancêtres sont un peu plus anciens. Le jaguar européen vivait il y a environ 1,5 million d'années. C'était sans doute un félin solitaire qui chassait dans les étendues herbeuses qui couvraient à l'époque la région où il vivait. Les fossiles de Panthera gombaszoegensis ont été retrouvés dans une bonne partie de l'Europe de l'Ouest, en particulier en France et en Italie.

 

 

Le géant de la famille


On a tantôt pensé qu'il s'agissait d'une sous-espèce de lion, tantôt d'une sous-espèce de tigre. Le lion des cavernes partageait des caractéristiques communes avec ces deux espèces, mais n'appartenait en fait à aucune. Il s'agit d'une espèce à part : Panthera spelaea. 4 sous-espèces sont reconnues :
- Panthera spelaea fossilis, le lion des cavernes primitif, d'Eurasie : la plus ancienne des 4 sous-espèces, apparue il y a 700 000 ans, et ancêtre des 3 autres
- Panthera spelaea spelaea, le lion des cavernes européen, d'Eurasie
- Panthera spelaea vereshchagini, le lion de Béringie, de Sibérie et d'Alaska ( reliées à l'époque par une bande de terre en lieu et place du détroit de Béring : la Béringie )
- Panthera spelaea atrox, le lion d'Amérique, d'Amérique du Nord
Le lion des cavernes était le plus grand et sans doute aussi le plus intelligent des félins ayant jamais existé. Les plus grands spécimens retrouvés dépassaient les 3 mètres 50. Ces géants de l'âge de glace se sont-semble-t-il éteints il y a 10 000 ans, à la fin de la dernière période glaciaire . . . mais certains éléments semblent démontrer qu'ils ont survécu dans les Balkans jusqu'à il y a seulement 2000 ans.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×