$(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

Félins d'autrefois : Félinés

Les espèces de la sous-famille des félinés sont plus généralement appelées petits félins, mais en réalité les gabarits varient énormément. Contrairement aux machairodontes ( félins à dents de sabre ) et panthérinés ( « grands félins » ), presque tous de grande taille, les félinés peuvent être de taille petite à grande, en passant par tous les intermédiaires. Chez les espèces actuelles, on va du petit chat à pieds noirs de moins de 2kg au puma qui peut faire plus de 100 kg, et certains félinés de la Préhistoire atteignaient peut-être des dimensions encore plus imposantes.

Un sous-groupe aujourd’hui éteint se distingue parmi les félinés : les Metailurini ( genres Adelphailurus, Dinofelis ou encore Metailurus ). Figurant parmi les plus grands félinés, ils se caractérisent par des canines très longues qui rappellent celles des machairodontes, sans toutefois atteindre les mêmes dimensions.

 

Adelphailurus

1 espèce :

-       Adelphailurus kansensis

Adelphailurus est un félin originaire du Sud de l’Amérique du Nord ayant vécu il y a entre 10,3 et 5,3 millions d’années. Ses restes ont été découverts au Kansas. Les fossiles suggèrent un animal d’une taille et d’une carrure semblables à celles du puma actuel. Ce félin possédait des canines supérieures très longues. Une autre caractéristique est son nombre de dents : 32, contre 30 chez la plupart des félins d’aujourd’hui. Cette particularité se retrouve chez un certain nombre d’espèces de la Préhistoire restées proches des premiers félins.

 

Acinonyx pardinensis, le guépard géant eurasien

Le guépard géant d’Eurasie, Acinonyx pardinensis, a vécu il y a entre 3,6 millions d’années et 10 000 ans environ. Ses restes ont été retrouvés en Europe de l’Ouest, Russie, Chine et Inde. Il présente une très grande ressemblance avec le guépard actuel, Acinonyx jubatus, mais à un important détail près : la taille. Il faisait jusqu’à 3 mètres 40 de long, pour un poids de 120 kg, soit le double des plus gros guépards d’aujourd’hui ! Le guépard géant était lui aussi un prédateur fin, souple et rapide, spécialisé dans la chasse à la course. Le comportement du guépard géant devait être similaire à celui de l’espèce actuelle.

 

Dinofelis

Nombre incertain d’espèces, dont :

-       Dinofelis abeli

-       Dinofelis barlowi

-       Dinofelis cristata

-       Dinofelis diastemata

-       Dinofelis paleoonca

-       Dinofelis piveteaui

Dinofelis a vécu pendant le Pliocène et une partie du Pléistocène, soit il y a entre 9 millions d’années et 1,5 millions d’années environ. Le genre se rencontrait en Eurasie, Afrique et Amérique du Nord. Ce félin était de taille intermédiaire entre panthère et lion, sans doute une carrure proche de celle du jaguar. Dinofelis possédait des membres antérieurs puissants et de courtes dents de sabre qui dépassaient de sa gueule. Une des espèces les plus récentes, l’africain Dinofelis piveteaui, vivant il y a 1,5 million d’années, possédait les crocs les plus longs au sein du genre. Pour l’anecdote, cette espèce chassait les hominidés de l’époque : on a en effet retrouvé un crâne d’australopithèque dont les trous dans le crâne, cause de sa mort, correspondent parfaitement aux canines d’un Dinofelis retrouvé non loin…

 

Felis attica

On considère Felis attica, vieux de 12 millions d’années, comme l’ancêtre possible de la plupart des félins actuels de taille petite à moyenne. Certains travaux récents suggèrent de créer un nouveau genre pour ce chat parmi les plus anciens, qui serait donc plutôt appelé Pristifelis attica. On a retrouvé les fossiles de cette espèce essentiellement en Europe. Felis attica faisait la taille d’un serval ou d’un bobcat, et son apparence devait être intermédiaire entre celle d’un chat et celle d’un lynx, d’allure plutôt longiligne. Il retient certains caractères des premiers félins, comme un nombre de dents plus important que chez les espèces actuelles.

Felis lunensis, le chat de Martelli

Nommé d’après son découvreur, on connaît le chat de Martelli par des fossiles découverts en Italie et en Hongrie. Il vivait il y a environ 2,5 millions d’années. Son apparence était sans doute très proche de celle du chat sauvage actuel, dont il semble être l’ancêtre direct.

 

Lynx issiodorensis, le lynx ancestral

Premier représentant du genre Lynx, le lynx d’Issoire, Lynx issiodorensis, était encore proche des Felis, avec son corps allongé aux pattes trapues, un cou long et un crâne robuste, tout en possédant déjà les principales caractéristiques qui distinguent les lynx d’aujourd’hui des autres félins : une queue courte, et 28 dents au lieu de 30 chez les autres félins actuels. Il pesait entre 15 et 25 kg. Apparu il y 4 millions d’années dans le Sud de l’Afrique, il s’est ensuite répandu dans toute l’Eurasie, et a même atteint l’Amérique du Nord. Il s’est éteint il y a environ 500 000 ans, après avoir donné naissance aux lynx actuels.  En Europe, il a évolué vers le lynx des cavernes, Lynx spelaea, puis l’actuel lynx pardelle, Lynx pardinus. En Amérique du Nord, une sous-espèce du lynx d’Issoire, Lynx issiorodensis kurteni, a donné naissance au lynx roux, ou bobcat, Lynx rufus. L’origine du lynx boréal, Lynx lynx, et du Lynx du Canada, Lynx canadensis, est plus floue. On pense que le lynx d’Issoire a évolué vers une forme intermédiaire entre les 2 espèces en Asie. La population restée en Eurasie serait à l’origine du lynx boréal, et celle passée en Amérique du Nord du lynx du Canada.

 

Lynx spelaea, le lynx des cavernes

Le lynx des cavernes, Lynx spelaea, vivait en Europe lors de la dernière période glaciaire. On a retrouvé les fossiles de cette espèce en France et en Italie. Descendant direct du lynx d’Issoire, il possède des caractéristiques intermédiaires entre le lynx pardelle et le lynx boréal, ce qui fait penser qu’il est peut-être l’ancêtre de ces 2 espèces. On en est quasiment certains dans le cas du lynx pardelle. L’origine exacte du lynx boréal reste plus floue.

Metailurus

Nombre incertain d’espèces, dont :

-       Metailurus major

-       Metailurus minor

-       Metailurus parvulus

Metailurus est un genre surtout connu grâce à des fossiles découverts en Chine et en Europe. Il semble aussi avoir existé en Afrique et en Amérique du Nord. Parce que les restes de Metailurus sont souvent fragmentaires, le nombre exact d’espèces au sein du genre est sujet à débat. Metailurus est apparu il y a environ 9 millions d’années et s’est éteint à la fin du Pléistocène, il y a 11 000 ans. Ses canines supérieures étaient plus longues que celles des félins actuels, mais nettement moins développées que celles des machairodontes.

 

Miracinonyx, les guépards américains

2 espèces :

-       Miracinonyx inexpectatus

-       Miracinonyx trumani

Les guépards américains ont vécu il y a entre 1,8 million d’années et 10 000 ans en Amérique du Nord. Le genre Miracinonyx est issu de la même lignée que les genres Puma ( pumas, jaguarondi ) et Acinonyx ( guépards ). Il ne faut donc pas s’étonner si la plus ancienne espèce, Miracinonyx inexpectatus, avait des allures de puma. Il était toutefois déjà plus fin, un peu plus grand, et sans doute plus rapide. Son probable descendant, encore plus grand, comme de nombreuses espèces de l’ère glaciaire, Miracinonyx trumani, était lui bien spécialisé : corps longiligne et léger, bâti pour la course, griffes semi-rétractiles ( celles de Miracinonyx inexpectatus étaient complètement rétractiles ), autant d’éléments qui font qu’on aurait presque pu le confondre avec son autre cousin, le guépard. Cette ressemblance est due à ce qu’on appelle le phénomène d’évolution convergente : confrontés à un environnement et à des proies similaires, guépards de l’Ancien et du Nouveau Monde ont évolué de la même manière.

 

Puma pardoides, le puma européen

Panthera schaubi, Viretailurus schaubi, Panthera pardoides, Puma pardoides, que de noms pour une espèce à la place discutée dans l’arbre généalogique des félins ! Ses restes, vieux d’environ 2 millions d’années, ont été découverts en France. On l’a considéré longtemps comme une espèce ancienne de panthère. On pense aujourd’hui qu’il s’agit plutôt d’un ancien puma, en raison de son crâne qui ressemble beaucoup à celui du puma actuel. Puma pardoides devait d’ailleurs avoir une allure et une taille semblables à celles de nos pumas d’aujourd’hui. Son poids est estimé entre 40 et 45 kg. D’autres félins fossiles africains ou eurasiens, auparavant classés comme d’anciennes panthères, pourraient en fait être des pumas. Ces pumas de l’Ancien Monde auraient ensuite migré en Amérique il y a 40 000 ans pour donner l’espèce actuelle, ce qui expliquerait pourquoi on ne retrouve aucune trace plus ancienne de ce félin dans le Nouveau Monde.

 

Sivapanthera

3 espèces :

-       Sivapanthera linxiaensis

-       Sivapanthera brachygnathus

-       Sivapanthera padhriensi

Sivapanthera est un genre encore mal connu originaire d’Asie ( Chine, Pakistan ). Il s’agirait d’un ancien guépard, vieux de plus de 2 millions d’années. Son allure montre déjà une certaine adaptation à la vitesse, prémices de ce qui sera la spécialisation extrême des guépards du genre Acinonyx. Sivapanthera reste toutefois, même s’il est plus fin qu’un félin comme le puma, nettement plus massif qu’un guépard. Il s’agit d’une sorte d’intermédiaire entre les guépards d’aujourd’hui et leurs ancêtres aux allures de puma.

 

Stenailurus

1 espèce :

-       Stenailurus teilhardi

Stenailurus est un membre de la tribu des Metailurini, félins caractérisés par leurs très longues canines. Il vivait en Espagne il y a entre 9 et 5,3 millions d’années. Il partage avec d’autres espèces anciennes, comme son cousin nord-américain Adelphailurus, lui aussi un Metailurini, la particularité d’avoir plus de dents que les félins actuels. Les félins d’aujourd’hui n’ont que 30 dents, 28 pour certains ( lynx, manul ). Le tout premier félin, Proailurus, en avait lui 34, et d’autres félins anciens ou restés proches de ceux-ci, comme Stenailurus, 32.

 

Styriofelis

3 espèces :

-       Styriofelis lorteti

-       Styriofelis turnauensis

-       Styriofelis vallesiensis

Certaines espèces auparavant classées dans le genre Pseudaelurus ont récemment été remises dans un nouveau genre, Styriofelis. Il s’agit d’un des plus anciens félins. Il vivait en Europe il y entre 16 et 8 millions d’années. Il s’agissait d’un animal de petite taille, pas plus gros qu’un ocelot, voire plus petit. C’est peut-être ce genre qui aurait donné les félinés d’aujourd’hui.

 

Yoshi garevskii

Le monde des félins nous réserve toujours de nouvelles surprises. Le statut de la dernière découverte est encore incertain, mais intéressant. En 2014, un crâne bien préservé découvert en Macédoine, âgé de 5 à 9 millions d'années, suggère l'existence d'un genre encore inconnu. Il présente des ressemblances frappantes avec le guépard. Yoshi garevskii, c'est le nom de cette espèce, serait un représentant de la tribu des Metailurini, les " faux félins à dents de sabre ", et un proche parent de Metailurus minor, un Metailurini asiatique qui pourrait bien être replacé dans ce nouveau genre. S'il a des allures de guépard, ce n'est pas parce qu'il en est l'ancêtre mais, comme pour les Miracinonyx ( guépards américains ), en raison du phénomène de l'évolution convergente. La découverte est toutefois encore très récente et le fossile a encore des examens à passer pour infirmer ou confirmer les hypothèses qu'il soulève.

 

Autres genres

Sivaelurus, Vishnufelis, Pikermia, Abelia, Dolichofelis, Sivapardus

Pas d’informations complémentaires concernant ces genres

 

Pour des informations concernant un autre félin éteint classé parmi les félinés, Pseudaelurus, mais aussi le plus ancien Proailurus, voir l’article concernant Les premiers félins.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×