$(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

Colocolo

Photos Wikimedia Commons

Le colocolo, ou chat des pampas

 

"Leopardus pajeros 20101006" by ZooPro - Own work. Licensed under CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Leopardus_pajeros_20101006.jpg#/media/File:Leopardus_pajeros_20101006.jpg

 

Classification


La classification du colocolo est très discutée. On l'a auparavant classé dans le genre Oncifelis en compagnie du chat de Geoffroy et du kodkod. On a même proposé un temps pour l'espèce un genre à part, Lynchailurus. Certaines espèces suggèrent, en raison des fortes variations régionales en particulier dans le pelage de considérer même qu'il n'existe pas 1 mais 3 espèces de colocolo, constituant le genre Lynchailurus ( ou admises dans le genre Leopardus ) :
- Lynchailurus colocolo : le colocolo
- Lynchailurus pajeros : le chat des pampas
- Lynchailurus braccatus : le chat du Pantanal
Toutefois, rien actuellement ne tend à confirmer cette interprétation, en dehors des différences de pelage, mais on a constaté chez d'autres félins des variations spectaculaires du pelage au sein d'une même espèce, voire même sous-espèce, sans que des mutations entrent en jeu. Il faudrait prouver par l'ADN.
On considère donc généralement qu'il n'existe qu'une seule espèce, le colocolo, ou chat des pampas, dont le nom scientifique est Leopardus colocolo. A l'instar des autres petits félins sud-américains du genre Leopardus, le colocolo possède 18 paires de chromosomes au lieu des 19 habituelles des félins. Cette particularité génétique est donc commune aux 7 espèces du genre Leopardus, dont l'ancêtre commun est arrivé en Amérique du Sud il y a 10 à 12 millions d'années, avant les autres genres présents actuellement sur le continent ( Puma et Panthera ). On recense 8 sous-espèces de colocolo :
- Leopardus colocolo braccatus : Brésil, nord de l'Argentine
- Leopardus colocolo budini : Argentine
- Leopardus colocolo colocolo : centre du Chili
- Leopardus colocolo crespoi : Nord Ouest du Chili
- Leopardus colocolo garieppi : Pérou, Équateur, Bolivie
- Leopardus colocolo munoai : Uruguay
- Leopardus colocolo pajeros : Argentine, Chili
- Leopardus colocolo thomasi : Équateur

Chat des pampas . . . mais pas seulement


Le colocolo est un des félins les plus répandus d'Amérique du Sud. Il fréquente une assez grande variété de milieux. On le rencontre bien sûr dans les hauts plateaux herbeux sud-américains, la pampa, à laquelle il doit son autre nom de chat des pampas. Mais le colocolo se retrouve aussi dans les forêts sèches du Sud du continent ( chaco, cerrado ). Dans les montagnes des Andes, on a également déjà observé le colocolo jusqu'à 5000 mètres, même s'il préfère rester à plus basse altitude ( dans le Nord de l'Argentine, en dessous de 3500 mètres ).

 

Colocolo et chat des Andes


Le colocolo ( Leopardus colocolo ) est le plus proche parent du chat des Andes ( Leopardus jacobita ). Il ne faut donc pas s'étonner des ressemblances entre les deux espèces. Elles restent simples à distinguer physiquement lorsque le colocolo arbore le pelage presque uni qui est une de ses variantes. Là où les choses se compliquent, c'est lorsque le colocolo est tacheté, et cette variation est justement plus répandue en montagne, là où son aire de répartition peut recouper celle du chat des Andes. Les deux félins sont de corpulence semblable, mais le chat des Andes est en moyenne légèrement plus grand que le colocolo, avec une queue proportionnellement plus longue et une tête plus petite. Le pelage du chat des Andes et du colocolo andin sont de coloris semblables, gris marqué de brun, avec une queue annelée. Le moyen le plus simple de les distinguer est de regarder la forme des taches : celles du colocolo sont étirées horizontalement, alors que celles du chat des Andes le sont verticalement. Le chat des Andes se rencontre également en haute altitude ( 3000 à 5000 mètres ) que le colocolo, qui n'y fait que peu d'incursions, bien qu'on aie observé des spécimens à 5000 mètres d'altitude.

 

De grandes variations de couleur


Le colocolo possède un pelage très épais, qui rend particulièrement impressionnant l'animal lorsqu'il se hérisse, formant comme une crinière sur le dos du petit félin. Ce pelage présente d'impressionnantes variations selon les régions. Tous ont des marquages faciaux identiques : le revers des oreilles et la base des vibrisses sont plus foncés que le fond du pelage, 2 lignes foncées ornent les joues, une partant du coin des yeux. Menton et museau sont blancs. En dehors de cela, on distingue globalement 2 types principaux : uni et tacheté.

Pour le colocolo au pelage uni, la couleur de fond est la plupart du temps gris-brun à roux. Les extrémités des pattes et de la queue sont noires, et des rayures noires ornent le haut des pattes. Le corps peut présenter des taches floues. Il existe aussi une variante plus grise chez laquelle les marquages sont brun-roux, et une autre, plutôt grise également, présentant seulement quelques rayures noires sur les pattes.

Pour le colocolo tacheté, le fond du pelage est le plus souvent gris à gris-fauve, orné de taches brun-roux plus ou moins nettes, étirées horizontalement le long des flancs. Les pattes sont rayées de la même couleur et la queue annelée. Chez la variante gris-brun, parfois grise, les taches sont plus petites et tirent davantage vers le noir.

Il existe également des colocolos mélaniques, entièrement noirs.

"PampasCat" by Ltshears - Own work. Licensed under Public Domain via Wikimedia Commons - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:PampasCat.jpg#/media/File:PampasCat.jpg

Noms


Les deux noms du colocolo désignent ses deux principaux habitats. Le nom de chat des pampas provient du fait que ce petit félin se rencontre essentiellement dans les milieux de type savane d'Amérique du Sud, bien connus sous le nom génétique de pampas. Le mot colocolo vient lui du mapudugun, langue des indiens mapuche du Chili et signifie " chat de montagne ", car au Chili le colocolo se rencontre essentiellement dans les Andes.

Cycle de vie


On connaît très peu de choses sur le cycle de vie du colocolo, et ce qu'on a apprit l'a presque exclusivement été par des individus captifs. Les naissances ont lieu généralement entre avril et juillet. La portée compte de 1 à 3 chatons, le plus souvent 2, nés après 80 à 85 jours de gestation. On estime la longévité moyenne d'un colocolo à 9 ans à l'état sauvage. En captivité, le record est de 16 ans et demi.

Peu de zoos au monde hébergent des colocolos et encore moins les élèvent avec succès. Situé en Uruguay, le zoo de M’Bopicuá est le seul à enregistrer des naissances régulières. 

 

Taille


Le colocolo est un félin de petite taille, pas tellement plus gros qu'un chat domestique. Il est le 4ème plus petit chat sauvage d'Amérique du Sud après son proche cousin le kodkod, l'oncille et le margay. Il est de stature semblable à son plus proche parent, le chat des Andes, bien qu'un peu plus trapu. Le colocolo mesure de 70 cm à 1 mètre 05 de long, dont 20 à 35 cm pour la queue, et fait de 30 à 35 cm au garrot. Il peut peser de 3 à 7 kg.

Rarement observé


Le colocolo n'a pas menacé par la chasse, bien qu'il ne bénéficie d'aucune protection au Brésil et en Equateur. Le tuer est illégal sur le reste de son aire de répartition, sauf au Pérou où sa chasse est strictement contrôlée. Mais le colocolo n'est que peu chassé car sa fourrure n'intéresse pas. La principale menace pour ce petit félin provient de la disparition de son habitat. Les milieux de prairie sud-américain où vivent la plupart des colocolos ( pampa, cerrado ) disparaissent à une allure encore plus rapide que la forêt amazonienne, utilisés pour l'agriculture ou l'élevage. Le colocolo s'y fait de moins en moins voir. Il n'apparaît en moyenne que sur 2% des images prises par les pièges photographiques, ce qui est peu.
Le colocolo est également un chat très rare en captivité, où on en recense moins d'une vingtaine. 

"Lydekker - Colocolo" by Wyman & Sons Limited - Lloyd's Natural History: "A hand-book to the Carnivora. Part 1, Cats, civets, and mungoose"[1] by Richard Lydekker. Licensed under Public Domain via Wikimedia Commons - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Lydekker_-_Colocolo.JPG#/media/File:Lydekker_-_Colocolo.JPG

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×