$(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });
Créer un site gratuitement Close

Chat pêcheur

semaine du 28 novembre au 4 décembre 2011 : le chat pêcheur

 

 

Classification


Le chat pêcheur est une des 4 espèces de petits félins du genre Prionailurus, endémique à l'Asie, qui comprend également le chat léopard, le chat rubigineux et le chat à tête plate. Ce genre est proche du genre Felis ( chat sauvage, chat des sables, chaus, chat à pieds noirs ) mais encore plus du genre Otocolobus ( manul ). Les genre Prionailurus et Otocolobus ont divergé il y a environ 5,19 millions d'années. Les premiers chats du genre Prionailurus étaient très proches du chat léopard actuel et les autres espèces ont évolué par la suite. Le nom scientifique du chat pêcheur est Prionailurus viverrinus. On distingue 2 sous-espèces :
- Prionailurus viverrinus viverrinus : sous-continent indien, Asie du Sud-Est, Sri Lanka, Sumatra
- Prionailurus viverrinus risophores : Java, Bali

 

 

Un chat qui aime l'eau


Le chat pêcheur fréquente essentiellement les milieux humides, et de fait, il est taillé pour chasser dans l'eau. Il possède des pattes en partie palmées, pour mieux nager, et de petites oreilles qui laissent moins passer l'eau. Il n'hésite pas à se jeter à l'eau pour attraper un poisson ou une grenouille, même si il chasse souvent sur la terre ferme. Il sait aussi plonger, et on l'a déjà vu nager sous l'eau et attraper un canard par en dessous, en lui saisissant les pattes. A l'instar de son proche parent le chat à tête plate, seul félin meilleur nageur que lui, le chat pêcheur possède également des griffes semi-rétractiles, qu'il ne peut pas rentrer complètement.

 

 

Du gris . . . au blanc !


Le chat pêcheur est habituellement gris, avec plus ou moins de reflets fauves, tacheté de noir. Des lignes noires partent du coin des yeux et ornent ses joues, d'autres lignes noires parallèles courent d'au dessus des yeux jusqu'aux épaules. Le revers des oreilles est noir, marqué d'une tache blanche au centre. Le dessous est plus clair que le reste du corps, blanc à crème. La majorité des chats pêcheurs sont donc gris, mais on a aussi connu des chats pêcheurs . . . blancs ! Il s'agit de spécimens albinos : leur pelage sans marquages est entièrement blanc, leur peau rose et leurs yeux également roses. Ils sont extrêmement rares, leur pelage clair les rendant très visible dans la nature aussi bien à leurs prédateurs qu'à leurs proies. Le dernier spécimen recensé est une femelle retrouvée chaton et secourue par des villageois en 2006. Elle vit aujourd'hui dans un zoo privé au Bangladesh.

 

 

Hybride


Le chat pêcheur fait partie de ces petits félins sauvages ayant été hybridé avec le chat domestique. Le résultat de ce croisement est nommé le plus souvent machbagral, plus rarement bagral, viverral ou parfois jambi. Le machbagral est un hybride récent. Bon nombre de ces chats sont aujourd'hui issus des premières générations, et la plupart des mâles sont encore stériles. Le machbagral est donc rare. C'est un chat de grande taille, tacheté comme un chat pêcheur, et qui, comme son parent sauvage, aime l'eau.

 

 

Cycle de vie


La femelle chat pêcheur peut mettre bas à n'importe quelle période de l'année, vivant dans des régions chaudes, mais on constate un pic des naissances au printemps ( mars - avril ). 2 à 4 chatons voient le jour au terme d'une gestation de 63 à 70 jours. Les chatons grandissent rapidement, et sont capables de se mouvoir activement vers 1 mois. Vers 2 mois, ils commencent à nager et à apprendre à chasser. Les jeunes chats pêcheurs atteignent leur taille adulte à 9 mois et à 11 mois leur dentition d'adulte est complète, leur croissance quasiment terminée. Ils atteignent leur maturité sexuelle à 15 mois. La longévité moyenne du chat pêcheur est estimée à 10 à 12 ans, mais en captivité certains ont atteint jusqu'à 17 ans.

 

 

Chat pêcheur


Le chat pêcheur ne doit pas son nom au hasard. Il apprécie les milieux humides ( marais, mangroves, abords de lacs ou rivières . . . ) car c'est là qu'il trouve ses proies favorites : les poissons. Le chat pêcheur est habile à les saisir et n'hésite pas à se mouiller pour aller attraper un poisson. Il est même capable de nager sous l'eau, même si ce n'est apparemment pas ce qu'il préfère. Son corps est taillé pour la nage ( voir paragraphe " Un chat qui aime l'eau " ). Des études menées en Inde ont montré que l'alimentation du chat pêcheur pouvait se composer jusqu'à 76 % de poissons. Toutefois, il chasse aussi oiseaux ( surtout aquatiques, comme les canards ), insectes, rongeurs, et dans une moindre mesure grenouilles, petits reptiles et mollusques.

 

 

Les noms du chat pêcheur


On connaît 2 principaux noms au chat pêcheur : chat pêcheur et chat viverrin. Le nom de chat pêcheur fait tout simplement référence à la grande passion de ce petit félin : le poisson. Pour se procurer ses proies de prédilection, il est devenu au fil de l'évolution un habile pêcheur et a apprit à aimer l'eau. Son autre nom de chat viverrin fait rapport à sa ressemblance physiques avec les carnivores de la famille des viverridés ( genettes, civettes ).

 

 

Taille


Le chat pêcheur est un félin de taille moyenne et le plus grand du genre Prionailurus. Il fait environ le double d'un chat domestique, mais est de stature plus massive. La taille du chat pêcheur peut aller de 90cm à 1 mètre 20 de long, dont 20 à 33 cm pour la queue relativement courte, mais on a déjà vu des individus plus grands approchant les 1 mètre 50. Assez trapu, le chat pêcheur mesure de 38 à 40 cm au garrot environ. Il peut peser de 5 à 16 kg. Ces chiffres peuvent varier selon les régions. Les mâles sont plus grands que les femelles.

 

 

Chat pêcheur en danger


On estime aujourd'hui qu'il reste dans le monde moins de 10 000 chats pêcheurs, et la population de ce petit félin décline toujours. La principale menace vient comme pour tant d'autres de la disparition de son habitat. De plus en plus de milieux humides en Asie du Sud-Est sont convertis en terres agricoles, et ce au détriment d'espèces telles que le chat pêcheur. La surpêche le prive également de ses principales proies, les poissons, qui peuvent constituer plus de 75% de son alimentation en temps normal. On pense aujourd'hui le chat pêcheur éteint en Afghanistan, il a peut être déjà disparu de Chine et de Malaisie et devient rare sur toute son aire de répartition. Tuer le chat pêcheur est illégale dans la majeure partie des pays où il vit, sa chasse est contrôlée au Laos et il ne bénéficie d'aucune protection en dehors des aires protégées au Bhoutan et au Vietnam.
La population captive de chats pêcheurs est stable mais peu nombreuse ( environ 200 en 2010 selon ISIS ). En France, 9 établissements hébergent des chats pêcheurs : le zoo d’Amnéville, le zoo de la Flèche, le zoo de Lille, le Parc des Félins, le zoo de Pont-Scorff, le ZooParc de Trégomeur, le zoo de Pessac, le zooparc de Beauval et le Domaine des Fauves.

 

 

Le chat pêcheur sur Un Monde de Félins :

- Description

- Carte d'identité

- Mes photos :

Zoo de la Flèche 2004

Commentaires (5)

1. poncet sylvianne 30/01/2012

sur mon FB , je vais mettre le maximum de fois cet article qui a beaucoup de valeur pour permettre aux gens de découvrir cette espèce de chat pêcheur ou viverin .
j'adore les chats en général et celui ci est magnifique !

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site