$(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

Concours n°1 - Au coeur de la Sibérie

Pour ce premier concours photo sur Un Monde de Félins, période hivernale signifiait thème lié au froid : Au cœur de la Sibérie…

Place aux gagnants, avant d’en apprendre un peu plus sur la Sibérie et ses félins !

Passez la souris sur les photos pour voir le nom des gagnants et cliquez pour accéder aux sites web / pages Facebook.

 

Gagnants par les votes

Catégorie grands félins : Dexter, tigre de Sibérie du Parc des Félins, par Morgane Sls

Catégorie petits félins : lynx de Sibérie du Parc des Félins, par Mélanie Salas

 

Coups de cœur des administrateurs

Catégorie grands félins : jeunes tigres de Sibérie du Tierpark Berlin, par Viktor Lemoult

Catégorie petits félins : lynx de Sibérie du Parc des Félins, par Sacrez Lilisse

 

 

La Sibérie

Au nom de Sibérie, on imagine tout de suite de vastes étendues gelées dans le grand Nord russe. Cette région est immense, couvrant près de 77% de la Russie, et en réalité d’une extraordinaire diversité de paysages : toundra, taïga, forêt tempérée, montagnes… C’est une partie seulement de la Sibérie qui nous intéresse plus particulièrement,  à son extrême-Est, à la frontière avec la Chine et la Corée, le long de la mer du Japon : la vallée du fleuve Amour. On appelle également cette région le Primorié, ou Primoryé ( en russe Primorsky Kraï ). Le paysage est constitué de forêts : taïga, et tempérée de feuillus. Celles-ci constituent l’ultime refuge de grands félins emblématiques : le tigre de Sibérie et la panthère de l’Amour. Parmi les autres habitants du Primorié figurent également des petits félins, sous-espèces locales du lynx boréal et du chat léopard.

"Flag of Primorsky Krai". Licensed under Public Domain via Commons - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Flag_of_Primorsky_Krai.svg#/media/File:Flag_of_Primorsky_Krai.svg

Le tigre de Sibérie, tigre de l’Amour (Panthera tigris altaica)

 Au début du 20ème siècle, le tigre de Sibérie se rencontrait sur une vaste région couvrant le Sud-Est de la Russie, les Corée du Nord et du Sud et le Nord-Est de la Chine. Il est possible que son aire de répartition historique se soit étendu beaucoup loin vers l’Ouest, jusqu’en Asie centrale, expliquant la forte proximité génétique avec son cousin le tigre de la Caspienne, qui peuplait lui l’Ouest et le centre du continent asiatique. On ne le rencontre plus aujourd’hui principalement que dans l’extrême-Est russe, avec quelques individus de l’autre côté des frontières, en Chine et en Corée du Nord. Le tigre de Sibérie a frôlé l’extinction dans la seconde moitié du 20ème siècle, avec des effectifs descendus sous la centaine, mais grâce aux mesures de protection, en 2015 on comptait 562  individus rien qu’en Russie. Le plus grand des félins actuels, qui peut atteindre jusqu’à 3 mètres 50 de long et plus de 300 kg, reste toutefois menacé par le braconnage, principalement en Chine, et par la déforestation, les arbres de la taïga étant prisés par l’industrie du papier.

"Zoo Ebw Sibirischer Tiger DSF5667" by Eva K. - Eva K.. Licensed under GFDL 1.2 via Wikimedia Commons - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Zoo_Ebw_Sibirischer_Tiger_DSF5667.jpg#/media/File:Zoo_Ebw_Sibirischer_Tiger_DSF5667.jpg

La panthère de l’Amour, léopard de l’Amour (Panthera pardus orientalis)

Jusqu’à la redécouverte en 2010 d’une minuscule population de panthères d’Afrique du Nord, la panthère de l’Amour détenait le triste titre de félin le plus rare au monde. Elle n’occupe plus qu’une infime portion de son aire de répartition historique, qui était presque aussi étendue que celle du tigre de Sibérie autrefois. En 2007, il restait moins de 30 individus à l’état sauvage, dont 25 en Russie. Ce pays a décidé de s’impliquer dans la sauvegarde du félin, notamment par des programmes d’étude et de protection, et la création du parc national Land of the Leopard en 2012, qui abrite aujourd’hui, avec la réserve adjacente Kedrovaya Pad, près de 72,5 % de la population sauvage mondiale de panthères de l’Amour. Les effectifs en 2015 sont remontés à environ 80 individus : 70 en Russie et 10 en Chine. Il en existe probablement quelques-uns également en Corée du Nord. Un fléau menace toutefois encore ces panthères désormais protégées : la consanguinité. Les accouplements entre parents appauvrissent les gènes des félins, et les rendent plus fragiles. Une mutation du pelage qui donne des gants blancs à certaines panthères est un signe alarmant car, alors que ces mutations sont normalement rares, elle devient fréquente, indice de consanguinité : 9 des 59 panthères recensées dans le parc national Land of the Leopard en 2015 la présentent.

"Darla 3." by Mesilane127 - Own work. Licensed under CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Darla_3..JPG#/media/File:Darla_3..JPG

Le lynx de Sibérie (Lynx lynx wrangeli)

Le lynx de Sibérie est la plus grande des sous-espèces du lynx boréal.  Il occupe différents milieux sur une très vaste aire de répartition en Russie ( toute la moitié Est, y compris jusque dans l’extrême-Nord, dans la péninsule du Kamtchatka et l’île de Sakhalin dans le Nord du Pacifique ), en Corée et dans le Nord-Est de la Chine : toundra, taïga, forêt tempérée, montagnes. Contrairement aux sous-espèces d’Europe de l’Ouest, il n’est généralement pas ou très peu tacheté. Le pelage est plus pâle, gris argent à gris fauve. C’est à ce jour un des félins qui se porte le mieux : près de 90% de la population mondiale du lynx boréal vit en Sibérie ! La population se porte suffisamment bien pour qu’une chasse contrôlée, autorisée en Russie, ne la mette pas en danger.

"Zoo de Pont-Scorff Lynx" by Abujoy - Own work. Licensed under CC BY 3.0 via Wikimedia Commons - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Zoo_de_Pont-Scorff_Lynx.JPG#/media/File:Zoo_de_Pont-Scorff_Lynx.JPG

Le chat léopard de Sibérie, chat léopard de l’Amour (Prionailurus bengalensis euptilurus/euptilura)

Le chat léopard est, après le lynx boréal, le petit félin le plus répandu d’Asie. Le chat léopard de Sibérie est la sous-espèce la plus nordique. On le rencontre dans la vallée du fleuve Amour ( Russie et Chine ), en Corée et sur l’île japonaise de Tsushima, située entre la Corée du Sud et le Japon. Ces chats léopards nordiques présentent une apparence très différente de leurs congénères du Sud : leur pelage est très épais, avec un fond pâle ( de gris clair à quasiment blanc ), marqué de tâches relativement floues, de couleur rouille à brune. Le chat léopard de Sibérie est également jusqu’à deux fois plus gros que les sous-espèces du Sud, mais, avec un poids dépassant rarement 7kg, reste le plus petit des félins nordiques asiatiques.

"Tsushima Cat 001" by Pontafon - Photo created by Pontafon.. Licensed under CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Tsushima_Cat_001.jpg#/media/File:Tsushima_Cat_001.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site