$(document).ready(function(){ accordeong(); chargementmenu(); });

Bobtail japonais

Histoire :

La présence des chats au Japon est très ancienne, et les japonais ont toujours beaucoup les ont toujours beaucoup aimés. On pense que les premiers félins domestiques de ces îles arrivèrent de Chine au Vème siècle. On les appréciait tant pour leur talent de chasseur, utiles quand il fallait protéger les récoltes de riz et les ateliers de tissage de soie des attaques des rongeurs, que pour leur compagnie et leur beauté. Au Xème sicèle, l'empereur Idi-Jo importa d'autre chats, de Corée cette fois, afin de protéger ses précieux manuscrits des souris. Dans toutes l'Asie figurent des représentations de chats à queue courte. Mais c'est dans l'art japonais, plus que partout ailleurs, que l'on retrouve figurés dans les peintures et autres oeuvres d'élégants chats à la queue en pompon. Ils étaient là-bas considérés comme des porte-bonheur, surtout la variété tricolore, dite mi-ké, les chats aux yeux bleus étant les plus appréciés. Ce n'est que durant la Seconde Guerre mondiale que les occidentaux les découvrirent, et seulement dans les années 1960 que des bobtails japonais quittèrent pour la première fois leurs îles, quand Elizabeth Ferrer en importa 3, en 1968, bientôt suivis par d'autres. Cette race aux origines très ancienne fut enfin reconnue en 1976 grâce aux efforts de quelques éleveurs américains tombés amoureux de ce chat venu du pays du Soleil Levant.

 


bobtail japonais mi-ké aux yeux bleus

Caractère :

D'un tempérament doux et placide, le bobtail japonais se mets rarement de mauvaise humeur. Joyeux, athlétique et espiègle, il est aussi curieux et, comme tous les chats orientaux, affectueux et bavard. Il lui arrive parfois de faire la " conversation " à son maître. C'est un félin oriental, oui, mais le bobtail japonais est moins exigeant que les chats thaïlandais, bien que la présence et l'amour de son maître soient tout aussi indispensables à son bonheur.

Soins :

Le bobtail japonais est un chat parmi les plus faciles à vivre. Son pelage demande peu d'entretien, y compris pour la variété au poil mi-long chez qui la fourrure, dépourvue de sous-poil, ne dépasse pas 5 ou 6cm. Issus de chats de ferme japonais, ils ont une santé de fer et une longévité qui dépasse bien souvent les 15ans.

 

bobtail japonais arlequin roux
Standard 

Pays d'origine : Japon

Ancêtres : chats japonais

Type : oriental

Morphologie : moyenne

Poil : court ou mi-long

Race reconnue en : 1976

Mariages autorisés : bobtail japonais

Caractéristiques :

Corps : trapézoïdal, un dos droit et des lignes très nettes ; postérieurs nettement plus haut que les antérieurs

Tête : triangulaire, avec des pomettes hautes

Queue : en forme de pompom de 5cm de diamètre, avec des poils dans tous les sens; la structure osseuse est enroulée sur elle même

Yeux : ovales

Robe : fine et soyeuse

Couleurs autorisées : toutes sauf chocolat, lilas et colourpoint

 

bobtail japonais mi-ke
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×